Matthieu 5 : 13-16

En acceptant Jésus dans sa vie, le chrétien entre dans une nouvelle ère glorieuse et éternelle : non seulement il échappe à l’enfer et à la séparation éternelle avec Dieu, mais il vit un autre miracle à savoir que Dieu fait de lui une bénédiction ou une « bombe atomique » de bénédiction, à l’exemple d’Abraham à qui l’Eternel a dit que toutes les nations seront bénies en lui (Genèse 22 :18).
Le Seigneur jésus va confirmer et élargir cette déclaration dans le Sermon sur la montagne à tous les chrétiens.
Il se pose alors un certain nombre de questions :

• Pour qui le chrétien est-il une bénédiction ?
• Comment et dans quels domaines devrions être des bénédictions ?

I- Pour qui le chrétien est une bénédiction ?
A. Pour Dieu
Le Chrétien est appelé à être une bénédiction pour Dieu. Dieu nous rachète et nous sauve pour que nous soyons une bénédiction pour lui à l’exemple de :

• Abraham qui a été obéissant sans contester avec Dieu
• Job qui a fait la joie et la gloire de Dieu devant Satan (…)
• David, l’homme selon le cœur de Dieu qui savait l’élever

B. Pour l’Eglise, corps de Christ

Le chrétien est appelé à être une source de bénédiction pour le Corps de Christ comme :

• Paul ( )
• Barnabas ( )
• Dorcas ( )

C. Le monde

Le chrétien est destiné à être une source de bénédiction pour ce monde en y laissant sa trace indélébile, à l’instar de :

• Henri Dunant, fondateur de la Croix-Rouge
• Jean- Jacques Gauthier, fondateur de l’APT
• Martin Luther King
• Général William Booth, Fondateur de l’Armée du Salut

II- Comment le Chrétien peut-être une bénédiction ?

A. Par sa vie

La vie du chrétien doit être une bénédiction (Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi ; Chant « Pour cet immense bonheur »)

B. Par ses paroles

Les paroles de Barnabas donnaient la vie, la consolation et étaient un rayon de miel pour tous ceux qui l’écoutaient. L’église et Dieu pouvaient compter sur lui.

C. Par son travail

La ponctualité, le sérieux, la non différenciation entre le travail et l’adoration au Seigneur font du Chrétien une bénédiction et une personne de confiance tant aux yeux de Dieu qu’aux yeux de l’Eglise ou du Monde (fidélité dans les petites choses).

    D. Par sa mort

La mort des chrétiens a entraîné la persévérance et la détermination des autres chrétiens (mort de Pierre crucifié la tête en bas, décapitation de Paul, etc).

Certains chrétiens jetés aux lieux dans les fêtes romaines ont amené d’autres personnes au Seigneur.

CONCLUSION

Le Seigneur cherche actuellement de sources fiables de bénédiction pour manifester encore davantage sa gloire tant dans son Eglise que dans le monde. Il nous appelle à sortir de notre « zone de confort » en vue d’un engagement fort et déterminé afin que nous soyons des canaux ou sources sans cesse renouvelées de bénédiction.